Repas aux Galeries de la Reine : Jeudi, c’est à midi !

2016-08-05 19.17.46

Il y a une grosse semaine, j’ai eu l’occasion de me joindre à la table d’hôtes de Véronique Toefaert dans le décor enchanteur des Galeries de la Reine au coeur de Bruxelles : Jeudi, c’est à midi.

Un accident de vélo quelques jours plus tard m’a empêché de vous en parler avant, pourtant j’ai passé une super soirée, il faut que je vous raconte ça !

Soirée découverte chez @queenofthegallery !! #manger #foodporn

Une photo publiée par @mateusz9 le

Invitée à découvrir ce concept par Mateusz, je n’ai pas hésité longtemps avant d’accepter l’invitation. Il faut dire que les Galeries de la Reine ont toujours été un lieu de passage quasi obligatoire lors des balades avec mon père quand on habitait le centre ville. Par contre, on ne s’arrêtait jamais aux terrasses ou dans les commerces, que j’imaginais réservés aux touristes.

Mais manger dans les appartements aux étages ? Ca, c’est la classe ! ^^

Je n’ai pas pris tellement de photos, bien que j’ai tout documenté en live sur Snapchat, il fallait suivre :p

2016-08-05 19.17.55

Au menu : 

Entrée : figues au roquefort
Plat : risotto terre / mer
Dessert : glace maison au chocolat

Véronique Toefaert, antiquaire en vins,  a ouvert sa table d’hôtes en novembre 2015. Elle parle de « cuisine bourgeoise » ou de « cuisine émotionnelle », moi j’ai juste trouvé ça délicieux, je ne sais pas comment le dire autrement. J’ai mangé des figues et des moules sans aucune hésitation (il y avait déjà un enfant à table, un vrai :p).

A table, on a évidemment eu droit au débat sur le piétonnier, sur la STIB (tous les regards se tournent vers moi, au secours), et quand on a parlé de cuisine et chacun de nos plats préférés, on est arrivés à la conclusion que ce qui était au moins aussi important que ce qu’il y a dans l’assiette, c’est le contexte.
C’est pour ça que j’ai directement cité le Tram Experience : j’adore traverser Bruxelles dans un tram en mangeant et en buvant, c’est une expérience unique. Pareil pour « The Cube » : manger depuis les arcades du Cinquantenaire, on ne peut pas le faire deux fois dans sa vie.

Et chez Véronique on a cette même impression : vivre un moment unique dans un décor complètement hors du temps chez une hôtesse qui a 1001 choses à raconter sur Bruxelles.

A notre table, il y avait le patron de la champagnothèque l’Aube sur Aÿ également dans les Galeries. Avec Veronique ils lancent les dîner Champagnes, où la soirée commence à la champagnothèque et continue à table, l’occasion de découvrir les accords subtils entre les mets et les champagnes.

« Jeudi c’est à midi », avait sa table ouverte les jeudis midis, dorénavant il faut plutôt téléphoner pour vérifier les possibilités et réserver. Mais ça reste un super concept pour une soirée ou un lunch atypique, que ce soit entre amis, entre collègues ou en amoureux.

  • téléphone : 0498 51 93 92
    7, Galerie de la Reine
    1000 Bruxelles

 

Lire les commentaires pour cet article

Test des cooking kits de Knorr

knorr-cooking-kit-green-curry

On m’a demandé si je voulais tester la nouvelle gamme de « Cooking kits » de Knorr, en tant que gourmande je n’ai pas hésité longtemps. Plus facile ? Plus rapide ? Moins cher ? Quel intérêt ? On débriefe ça.

Le cooking kit de Knorr ressemble à ceci :

knorr-cooking-kit-green-curry-recette

Il y a 4 cooking kits disponibles : 

  • Thai Green Curry
  • Italian Risotto
  • Italian Lasagne
  • Indian Tikka Massala

J’ai d’abord testé le Green Curry, qui est celui qui m’inspirait le plus. En tant qu’Italienne, cuisiner une lasagne ou un risotto en kit aurait été un sacrilège. ;-)

Dans le kit : de la pâte de curry vert, des piments, un mélange d’épices et du riz. Il manque les produits frais : poulet (ou viande au choix), un oignon, des haricots verts, un poivron rouge et du lait de coco.

Niveau ingrédients dans le kit / à acheter, le frais me semble logique, le lait de coco c’est pas le truc le plus évident à trouver mais ça aurait pris de la place dans la boîte. Par contre la pâte de curry vert et le mélange d’épices ça se tient. Normalement, on trouve du lait de coco au Delhaize, mais peut-être pas dans toutes les épiceries.

Résultat : la recette n’était pas compliquée à comprendre et le résultat super bon ! C’est pratique de tout avoir sous la main comme « petits ingrédients ». ^^

Le Tikka Masala était léger comme goût, mais le risotto aux champignons surprenant, je ne m’attendais pas à ce que ce soit « si bon ». Niveau risotto je suis difficile.

Bref, sur les 3 goûtés, c’est le tikka masala qui m’a déçue, il était bon mais n’avait pas le même goût que ce dont j’ai l’habitude au restaurant, ce qui est donc totalement subjectif. La lasagne restera dans mon armoire pour dépannage. ^^

Conclusion : ça ne rend pas le plat du soir plus facile ni plus rapide à préparer, disons plutôt que c’est pour avoir un max de goûts tout en n’étant pas la pro des « ingrédients compliqués dont on ne comprend pas le nom ». =D

Bon appétit !

 

Lire les commentaires pour cet article

Test de la machine à laver Samsung AddWash 12 kg

samsung-addwash-12-kg

J’ai reçu la semaine passée la machine à laver Samsung Addwash, celle où on peut ajouter du linge après que le cycle ait commencé et c’est trop cool : voici mon premier débriefing !

Depuis leur sortie je flashe sur les machines à laver avec technologie Eco Bubble : elles injectent de l’air dans le tambour, ça bulle, ça fait plus de mousse, ça lave et ça rince mieux, c’est écolo, tout ce que j’aime.

Quand on m’a proposé de tester l’AddWash au début j’étais pas tellement emballée, mais comme il y a aussi l’éco bubble, un écran LCD, qu’elle est connectée, a une appli et plein d’autres options dingues, j’ai changé d’avis en 45 secondes ^^

La belle surprise a été de recevoir le modèle 12 kilos au lieu des 8 prévus. Elle est à 1399€ au catalogue mais la gamme AddWash commence à 649€. C’est vraiment ce que je voulais en déménageant !

AddWash

Le point fort de cette machine c’est clairement l’option AddWash : on peut ajouter du linge dans la machine jusqu’à 15 minutes avant la fin du cycle. Sur Twitter, on m’a répondu que c’était gadget, mais que celui qui n’a jamais rien oublié avant de lancer sa machine me jette la première chaussette !

Regardez comme la vie devient facile :

samsung-addwash-WW12K8402OW– Maman, maman, tu peux laver mon t-shirt ?
– Mais enfin pitchouloutte, la machine tourne déjà !
– Stop tes mythos, tu peux encore l’ajouter
– OKER LOL 

Ou comment une génération va encore avoir la vie beaucoup trop facile. Nos grands-parents ont connu la guerre, moi j’ai connu la chaussette qui est tombée de tes mains dans le couloir…

dramaticLOOK AT THE CHAUSSETTE

Mais maintenant j’ai la belle vie ! 

Je peux ajouter du linge jusqu’à 15 minutes avant la fin du cycle, il y a un programme Super Speed de 59 minutes, une appli pour checker où en est mon linge, une notification quand la machine est terminée… ah oui parce qu’elle est tellement silencieuse qu’on n’entend quasi rien : la technologie VRT Plus™ réduit le bruit et les vibrations en cours de lavage. Grâce à un champ magnétique et une histoire de billes qui tournent dans le sens opposé au linge (j’espère avoir bien compris), elle ne vibre quasi pas.
J’aurais pu l’installer dans le salon de mon salon (ELLE EST TROP BELLE) sans que son bruit ne me dérange, mais je l’ai installée à la cave de mon nouveau château, avec mon personnel de maison. 👸🏼

Vous pouvez le remarquer dans le widget de la colonne de gauche si vous me lisez depuis votre ordi, ma wishlist NEEED a pris une tournure différente depuis mon déménagement seule. Maintenant que j’ai testé l’application Smart Home de Samsung, j’ai envie d’y ajouter le climatiseur intelligent, le frigo intelligent, le four intelligent, le robot aspirateur intelligent…. CA A L’AIR TROP COOL !

Si vous avez des questions n’hésitez pas dans les commentaires, j’y répondrai dans un plus long test.

Lire les commentaires pour cet article

Un week-end en famille à Center Parcs

center parcs de vossemeren

Nous avons été invités ce week-end à Center Parcs De Vossemeren près de Lommel à la frontière néerlandaise. On y a été à 4 + le chien, je vous débriefe ça ! 

Youhou, y a quelqu’un? ^^

Le « concept Center Parcs » pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un grand domaine où chacun a son cottage au milieu des bois. Dans le dôme au centre du domaine il y a une piscine tropicale, des terrains de jeux, des restaurants, un TAS D’ACTIVITES… tout est prévu pour les familles ! Les animaux domestiques sont également admis (un par cottage).

center parcs de vossemeren

Les arrivées/départs ont lieu les vendredi et lundi. On arrive en voiture, on peut conduire déposer ses bagages jusque devant son cottage, puis on remet son auto au parking et on fait tout le reste à pied ! Ce qui veut dire que le parc est piétonnier (et les gens aiment ça, quelle ironie… ;-)), les enfants peuvent courir partout sans crainte.
Je pense avoir remarqué que les PMR par contre peuvent stationner leur véhicule devant leur cottage.

Il y a plein d’animaux partout : lapins, canards, paons… immersion totale au bois de Quat’sous.

On peut arriver le vendredi à partir de 15h. J’ai pris congé pour l’occasion, mais le temps que mon chéri rentre du boulot, qu’on fasse les valises, qu’on aille chercher le petit, qu’on fasse un détour pour aller chercher la grande, il faisait déjà noir à notre arrivée, et ça a rendu les choses plutôt compliquées. Pour une nulle en orientation comme moi, j’ai eu du mal à trouver le chemin du restaurant. :D

sur le coup, je rêvais que la route s’illumine sur notre passage, façon Billie Jean

Détail qui a toute son importance pour le reste du week-end : la veille du départ, impossible de retomber sur la poussette canne. Autant dire une catastrophe pour la maman qui organise tout au millimètre près (=MOI). Nous étions à 5 minutes à pieds (marche rapide) du dôme où la majorité des activités étaient regroupées, c’est-à-dire 10 minutes en vitesse « promenade » et 3.000 ans en vitesse « avec un enfant de 2 ans qui ne veut pas avancer ». :D :D :D Maintenant, vous savez à quoi servent les poussettes en réalité : avancer. #ONNENOUSDITPASTOUT

Plus sérieusement, on peut louer une poussette sur place, mais on n’aura finalement pas pris le temps d’aller en chercher une.

Ta’teuuuur

restaurant evergreenz center parcs de vossemeren

Et là, le piège : un tracteur qui faisait office de buffet. Autant dire que c’était devenu l’objectif ultime de notre fils : monter sur le TA’TEUR. Et on a tenu… 3 dixièmes de secondes.

2016-02-19 20.01.21

enfant le plus heureux du monde

Jusqu’au moment où il a du descendre « TATEUUUR » pour manger « TATEUUR » puis pour rentrer au cottage « TATEUUUUUR!!!!!« , bref, il a vécu le premier drame de sa vie. (Le deuxième suivra dans mon récit… #suspenseintense)

Au rythme d’un petiot

Etonnamment, le petit s’est endormi super facilement dans ce lieu étranger, la présence de sa soeur a du le rassurer. J’ai souvenir de nos premières vacances à la mer où il a mis 3 jours d’adaptation pour s’endormir seul dans une nouvelle chambre. Autant dire que j’appréhendais. Mais là, nickel.

Ce que j’avais par contre pas assez anticipé, c’est le réveil aux aurores. Et quand ton enfant se réveille à 5h55, que les premières activités ouvrent à 9h, tu.. ah, gn, arRhrGHhh, ben rien, t’es content d’avoir pensé à prendre ton café avec. « T’es sûûûûr que tu veux pas encore faire dodo? Ohhh les petits yeux fatigués<3 » (efficacité : je la cherche encore).

Après un petit-déjeuner au cottage que le papa a été chercher au supermarché du village, on était forcément au taquet pour l’ouverture de la première activité du jour : la ferme !
Par chance, nous étions à côté (assez loin que pour ne pas entendre les moutons mais assez près que pour ne pas nous perdre je veux dire). Mais, que vois-je là-bas au loin ?

des enfants se cachent sur cette photo, peux-tu les retrouver?

des enfants se cachent sur cette photo, peux-tu les retrouver?

2016-02-20 09.25.10-1

un TATEUUUUR ! Enfant le plus heureux du monde : de retour

A peine le temps de faire des doudouces à l’assemblée qu’il était déjà temps de se rendre à l’attraction tant attendue, roulement de tambours…

– On va à la piscine ?
– OUAIIIIIIIS.

Les enfants, ces petits êtres tellement prévisibles. ^^

Euuuh, t’as pas 2€ ?

Une fois sortis de la cabine, tous les 4 en maillot prêts pour le grand saut, on s’est rendus compte qu’il fallait de la monnaie pour le vestiaire… monnaie qu’on n’avait évidemment pas, sinon c’est pas drôle ! HAHAHA ! Je m’enroule dans une serviette, me rends à l’accueil, demande si je peux retirer des sous pour faire de la monnaie « non, mais il y a un bancontact dans le dôme ». On est d’accord qu’il n’y a que deux lieux où il est socialement admis d’être en bikini ?

    1. Sur la plage/à la piscine
    2. sur les réseaux sociaux?

Pas DEVANT une piscine xD bon, j’allais pas abandonner ma tribu en maillot avant le premier plongeon, quand il faut, il faut.

même pas peur

abandon de fierté : en cours

Toboggan !

Le petit s’est éclaté dans la pataugeoire des minis (profondeur 20cm), il se jetait dans l’eau, et a du faire le toboggan une centaine de fois sans exagérer, j’avais le logo de Center Parcs imprimé sur la cuisse tellement je l’ai regardé depuis le bord. :D Pendant ce temps, la grande a testé les toboggans à sensations ainsi que la rivière sauvage et le temps est passé super vite, on est bien loin du comptage de minutes entre 5h55 et 6h (les minutes avant 6h pour moi, c’est les pires, elles ne devraient pas exister ;-)).

Quand je vous dis que tout est pensé pour les familles, j’ai été surprise du sens du détail, particulièrement à la piscine ! Il y avait un tas de cabines familiales avec ou sans table à langer, poubelle, espace pour être tranquilles à 4 ou plus… et au bord de la piscine il y a même plusieurs parcs en plastique. Je n’y ai vu aucun bébé déposé dedans (au point de me demander si c’étaient des parcs ou si ça servait à autre chose ?), mais vraiment il y avait un tas de bébés.^^

J’ai du quitter plus tôt pour rencontrer le directeur du Center Parcs De Vossemeren qui nous a présenté Center Parcs et fait visiter l’Action Factory, nouveauté 2015.

center parcs de vossemeren action factory

Minigolf, bowling, escalade, badminton, tennis de table, trampolines, tout ça réuni au même endroit… moi qui ne suis pas fan de minigolf, je me suis laissée prendre au jeu le dimanche.

Nous nous sommes ensuite retrouvés avec tous les autres blogueurs pour un buffet chez Nonna’s, le restaurant italien du complexe.

center parcs de vossemeren

J’ai pu ressortir la technique dite du « verre de Fanta » pour occuper le petit le temps du repas. ^^

une glaaaaaaaaaace ?

une glaaaaaaaaaace ?

OUAIIIIIIIS !

OUAIIIIIIIS !

Retour au cottage pour la sieste bébé-maman, encore une fois le trajet fut long et semé d’obstacles irrésistibles :

center parcs de vossemeren carrousel

des CHEVAUUUUXXX

Au réveil, le temps de prendre un bain et nous étions déjà repartis. Au programme : soirée pirates dans le Discovery Bay.

Nous étions assis à côté du papegaai de la baie (l’immersion linguistique commence à faire ses effets).

center parcs de vossemeren discovery bay

ça déconne pas trop avec la décoration ici… :p

La bière coulait à flots et l’ambiance était super, le petit dansait, jouait, et était en pleine forme étonnamment tard. Il s’est éclaté et je me suis éclatée à le regarder. <3

« T’inquiète, je gère »

Le lendemain, le papa n’était pas au top de sa forme. J’ai géré les 2 kids seule, à la piscine, après un petit déjeuner royal au restaurant Evergreen’z. Après 36h on est déjà totalement adapté à l’environnement. D’ailleurs le petit était quasiment jetlaggé avec un réveil à 6h40 ! #fêteouquoi

Sur le trajet, j’ai même pris le temps de documenter ce qui pouvait captiver un mini sur le trajet :

une montagne ! 10 minutes d'escalade

une montagne ! 10 minutes d’escalade

un trou dans la route ! captivé pendant 6min25

un trou dans la route ! captivé pendant 6min25

un chemin de briques ? 25 allers-retours

un chemin de briques ? 25 allers-retours

A la piscine, mon petit a tellement pris confiance qu’il a voulu aller dans la piscine des grands, comme ça, sans déconner. Fini de faire coucou depuis le bord, j’ai du rester à côté de lui alors qu’il voulait tout faire tout seul, évidemment. Il s’est rapidement approprié une planche flottante en mousse (que nous appellerons « bateau »), que je ne pouvais pas toucher, TYPIQUE.
Et vas-y pour essayer de protéger ta progéniture de la noyade sans l’approcher. A un moment, il est tombé du bateau et s’est accroché à moi en me mordant, qu’on ne me parle plus jamais de créationnisme ! L’homme descend du dinosaure, c’est évident.

Pour mettre un peu d’action, j’ai joué à la pirate qui secouait le bateau. A force d’appuyer, un courant s’est créé autour de nous, pensais-je. « Hey je suis trop forte« , ah ben non, c’est juste l’heure des vagues. #solitude Mais autant vous dire que les enfants A-DO-RAIENT.
Par contre après une vraie heure sur le bateau entouré d’autres enfants qui voulaient aussi jouer avec, j’ai du ruser pour séparer mon fils du bateau. CATASTROPHE ! Ne dites plus jamais « bateau » en sa présence. « NAN PAS BATEAU ». Oups…

Nous sommes rentrés noyer notre chagrin dans un bon bol de soupe avant qu’il ne fasse sa sieste. Pendant qu’il dormait, j’ai embarqué la grande à l’Action Factory où on a testé un maximum d’activités : minigolf, bowling, badminton, je serais bien restée encore quelques heures !

Au réveil du petit, nous nous sommes tous retrouvés à la ferme pour un ultime portrait de famille :

ah non, presque :p

ah non, pardon :p

Conclusion

Vous l’aurez compris, Center Parcs, c’est « the place to be » pour les familles. J’ai cherché les défauts à ce niveau, je n’en ai pas trouvés. Jusque dans les détails, tout est pratique : j’ai même repéré un chauffage sous les portes-manteaux. Exprès ou pas ? Je sais pas mais nickel pour faire sécher les maillots et les vestes quand il pleut.
Il y a des poussettes à louer, une cuisine full équipée, déjà tout le nécessaire pour nettoyer (y compris les tablettes pour le lave-vaisselle…), et pas besoin de nettoyer avant de partir.

Le top pour moi c’est d’avoir pu embarquer Lola. <3 Je n’ai pas fait de promenade géante avec elle mais au moins elle est restée avec nous.

Niveau budget, j’ai fait quelques simulations sur leur site en cottage Premium (même si les VIP avec sauna donnent aussi envie :D) , pendant les vacances d’été, on arrive à 1000€/semaine. Pour 4 personnes en haute saison avec toutes les activités proposées et surtout la proximité, je trouve ça juste nickel ! Il faut ajouter la nourriture (mais si on est à la maison on mange aussi, heiiiin). Sinon on peut prendre un cottage pour 8 personnes avec de la famille ou des amis et partager en fonction.

Autre avantage : on peut rester jusqu’au lundi 10h. Ce qui fait directement un long week-end. ^^

Vu comme les enfants ont adoré, je retournerais volontiers !!!

Lire les commentaires pour cet article